Solutions recommandées pour des safaris en Tanzanie ou au Kenya

Pour le budget et autres conseils, voir également notre page budget safari.

Pour faire un safari photo en Tanzanie, on peut s'adresser à un Tour Operator européen ou africain ou une agence de safari locale, ou bien organiser seul les réservations de vols, véhicule, hébergements.

Le T.O. (Tour Operator) travaille avec un réceptif local, qui peut changer au gré des destinations (Sud ou Nord Tanzanien par exemple) ou dans le temps. Vie sauvage a ainsi travaillé longtemps avec Abercrombie and Kent avant de recourir aux services de Leopard Tour. Passer directement par un réceptif ou une agence locale est un moyen d'économiser (plus ou moins partiellement) la marge du prestataire européen, mais il faut prendre en considération qu'en cas de problème, l'empressement du réceptif à y trouver des solutions est souvent proportionnel à l'importance de son client. Et si l'on en arrive à un litige, la justice à saisir sera tanzanienne, une bonne pratique du swahili et une très grande disponibilité seront nécessaires, sinon suffisants...

Attention aussi, le moins-disant en prix risque d'être aussi le moins performant, notamment dans une structure ultra-légère (et donc plus économique) en cas de souci de matériel (crevaisons multiples, pannes, accident) ou de personnel (absence, problèmes aigus de santé) : le véhicule ou le personnel de remplacement a des risques d'être aux abonnés absents...

Comment choisir au mieux son safariste ? Le bouche à oreilles, les forums spécialisés (Routard, Voyage Forum, TripAdvisor) sont un recours précieux. Mais attention, c'est surtout les avis négatifs ou le récit des soucis survenus (résolus ou non) qui sera utile. Je m'explique : la Tanzanie est une formidable destination de safari, avec faune abondante, hébergements de qualité, chauffeurs-guides aguerris. Il est donc normal qu'un safari normal donne pleine satisfaction et déclenche enthousiasme et compliments. Les avis négatifs sont précieux parce que normalement, il ne devrait pas y en avoir, alors que les avis positifs ne sont que la normale. Il est plus intéressant et plus instructif pour juger de sa qualité de voir comment l'agence a réagi en cas de panne, d'accident, d'imprévu (piste impraticable, crise de malaria du chauffeur, avion de liaison de Precision -sic- Air parti en avance).

Quelques recommandations personnelles ou d'amis :

Vie sauvage

Cette agence située à Paris, dans le 9ème arrondissement près de la Madeleine (24 rue Vignon 75009 Paris Tel : 01 4451 0800 ), offre d'excellentes prestations pour la Tanzanie, avec un rapport qualité/prix tout à fait correct, depuis le logement assez rustique en groupe et camping jusqu'au voyage de luxe individuel clef en main. Christian Abily et ses collaborateurs/collaboratrices connaissent bien la destination et ne font affaire qu'avec les meilleurs "réceptifs" sur place. Christian est en train de réaliser un de ses rêves, avoir son camp de tentes à lui à Saadani, parc national (et plages) dont il est tombé amoureux. D'expérience, Vie sauvage reste un choix valable au cours des années, c'est celui que nous privilégions habituellement pour la Tanzanie, n'ayant pas la pratique et les connaissances en anglais de Jean-Christophe. Cela fait plus de 10 ans que nous voyageons en Tanzanie avec Vie sauvage, sans jamais avoir été déçus. 

ATR Africa Travel Resource

Nous n'avons pas encore fait de safari avec ATR mais nous avons eu à la suite d'une demande de devis un contact qui montrait leur sérieux et leur compétitivité, et ce même si en fin de compte ce n'est pas eux que nous avons choisi. De plus le site est très bien fait et plein de renseignements utiles sur les parcs et hébergements, sur la migration en Tanzanie. Un bémol pourtant ce ressenti ne correspond pas au premier qu'a eu notre ami Jean-Christophe, mais celui-ci a changé ultérieurement d'avis à la suite d'un devis très compétitif pour un autre safari... comme quoi, rien de facile, rien d'assuré, rien d'immuable... Le site d'ATR n'est pas limité aux safaris en Tanzanie, il couvre toute l'Afrique anglophone des safaris.

Attention, tout ce qu'écrit ATR n'est pas parole d'évangile, les évaluations peuvent dater, l'entretien ou le service offert peut s'être détérioré, la situation de la faune peut avoir changé, en dehors même des variations climatiques. L'Afrique est imprévisible, comme aime à le rappeler notre ami Alain. 

Christine et Michel Denis-Huot

Christine et Michel ne sont pas seulement les grands photographes animaliers que l'on connaît. Ils proposent à une clientèle choisie un safari hors norme à Masai Mara. Je cite : "Vivre une semaine avec un photographe professionnel en découvrant les coulisses du métier et en vivant avec lui,  dans ses conditions habituelles, ... partager  la vie de Michel en suivant son travail quotidien, en bénéficiant de son expérience de plus de 30 ans de terrain, de ses conseils pour l'observation des animaux, la prise de vue photographique, la sélection des images réalisées dans la journée". Un programme de rêve qui a son prix, certes, mais donc chaque seconde le justifie.

Melting Pot Safaris

L'agence de safaris au Kenya du photographe animalier français Tony Crocetta et de son associé kenyan (et parfaitement francophone) Simon Chebon. Un camp à Mara qui est en train de devenir une légende pour les photographes animaliers ! À consulter et utiliser en toute confiance !

Comme nous leur avions donné quelques conseils désintéressés dont ils ont su extraire la substantifique moelle, des copains d'Internet (Wilipi et autres) ont eu la gentillesse de nous livrer en retour le debriefing de leurs expériences de réservation de safari en Tanzanie. Les conclusions de Jean-Christophe sont celles d'un homme d'expérience.

SafariBookings

Il ne s'agit pas d'une agence. La mode est aux comparateurs, il était donc normal que ce créneau soit aussi occupé pour les safaris en Afrique australe et de l'Est. C'est ce que fait, fort bien, SafariBookings, avec un site très bien documenté, très riche et très enrichissant...

Texte de Jean-Christophe, merci à lui !

Qui contacter ? C’est toujours la 1ère question.

Les impressions recueillies durant les étapes de la discussion et de la négociation avec le tour opérateur ou le réceptif local sont les éléments qui vont nous engager avec tel ou tel alors que nous n’avons jamais mis le pied dans le pays. Donc à moins d’y être déjà allé, cette étape est cruciale. Elle reste bien évidemment très subjective, car elle dépend d’un brief et des personnalités de chacun. Si l’on se fie à l’adage « Qui se ressemble s’assemble », alors certains auront confiance dans ces conseils et d’autres les trouveront minables. Et puis les hommes passent, la concurrence joue et ce qui était valable il y a 6 mois, ne l’est plus. Ce qui suit n’est donc pas une garantie de succès mais plutôt l’histoire de nos démarches et les perceptions ressenties lors des contacts réalisés à 99% par e-mail. Un grand MERCI à Bernard pour sa patience car il m’a pas mal dégrossi le sujet pour cadrer nos objectifs. Nous sommes peut-être passés à côté de certaines opportunités, mais là encore, vu la durée du séjour et le budget, nous avons pris (ou pensons avoir pris !) ZÉRO risque dans nos décisions. Bilan dans 5 mois car un bon safari c’est surtout un TRÈS BON GUIDE et un peu de chance.

Notre brief : Tanzanie Nord. 10 nuits sur place. Période mi/fin Octobre 2009. Flexibles sur les dates. Camps de toile avec pas trop de tentes. Prestations correctes mais pas de luxe inutile. Pas de camping. Des camps à l’intérieur des parcs pour minimiser la route. Pas de safari-hopper; donc au minimum 3 nuits par site pour se mettre dans l’ambiance ; quitte à faire un long trajet entre 2 sites durant les mauvaises heures pour les photos. Si une seule nuit, la journée doit être optimisée pour le safari. Enfin focus ANIMAUX & PHOTOS mais j’avais mis ce point entre les lignes pour éviter certaines surcharges ! Enfin, mon épouse et moi n’avons aucun problème avec l’anglais, et l’avons spécifié.

Au final, nous avons juste abandonné un camp de toile à Ngorongoro pour aller dans un lodge en dur pour être très proches du cratère. Nous avons toujours refusé de donner un budget lors du premier contact car sinon, la proposition a du mal à évoluer, par expérience.

Notre trajet final : 
1ère nuit à Arusha : pas le choix
2ème nuit à Ngorongoro
3ème à 6ème nuit dans le Serengeti (2 camps différents dans le Centre et le Nord)7eme à 9ème nuit dans le Tarangire

Voici les sociétés contactées en mai et juin 2009.

Agences en France proposant toutes une option de vol international et devis en euros

Objectif nature   : nous avions opté pour le devis personnalisé sans photographe accompagnateur mais n’avons pas été convaincus par la proposition qui a eu du mal à s’accommoder de nos désirs. Ils sont restés un peu trop collés à leur trajet type.

Vie Sauvage  : le site web n’est pas très attractif mais au final, c’est notre 2ème préféré après Corto (voir plus bas). La décision s’est faite sur le prix à prestations 95% identiques. Les derniers ajustements de devis n’ont pas été parfaits quand nous avons cherché à négocier (ils ont retiré une nuit d’hôtel et ont dû comprendre que leur dernier concurrent devait être un « local » car la différence de prix correspondait à mon estimation de leur marge). De bons conseils. Et un bon plan si vous n’avez pas confiance dans le paiement par virement bancaire en USD ou les contacts 100% mail avec un local. Vie Sauvage a été le seul à m’appeler pour affiner l’offre.

Tanganyika  : site web très bien fait. Nous avons lu par ailleurs des points de vue assez divers sur la tenue des camps proposés, ce qui nous a fait hésiter. A essayé de nous faire passer par certaines étapes pas forcément très animaux.

Safari VO  : très bon site. Proposition proche de Tanganyika. Nous avons mis fin assez vite aux échanges.

Agences en Tanzanie  : vous proposent un package et une prise en charge depuis l’aéroport d’arrivée à Dar-Es-Salam ou Kilimandjaro (JRO)

Corto Safaris  : 1er devis totalement à côté de la plaque mais corrigé très vite avec la clarification PHOTOS/ANIMAUX. Très réactif. Bons conseils, le meilleur tarif  à prestations identiques. Notre choix au final. Attention nous avons bénéficié d’un bon taux de change avec 1 € = 1,4 USD

Wild Spirit Safari  : pas mal du tout. C’était notre 3ème choix mais certains lodges ne nous ont pas paru correspondre à notre brief.Vu que nous en avions 2 qui tenaient bien la corde, nous ne les avons pas sur-sollicités.

Foxes African Safaris : spécialistes du sud où la famille Fox possède plusieurs camps. La famille Fox travaille avec un partenaire pour le nord. Très bon devis pour le Sud mais nous avons opté pour le Nord après 2 semaines de réflexion. Très réactifs et précis. Ont répondu 100% sur le brief et ont fait les ajustements nécessaires avec amabilité quand nous avons réorienté nos options. Aller dans le Sud à 2 impose de partager son 4x4 avec 2 ou 3 autres personnes du même lodge. Nous ne sommes pas sectaires mais vu le prix du séjour, nous avons préféré ne pas prendre le risque de nous embarquer avec des gens avec qui nous n’aurions pas le fit. Mais dès que nous serons 4, ça sera Fox pour Selous, Ruaha et Katavi (3 nuits par parcs + transfert avion). Nous avions la perception du Sud Tanzanie comme étant plus cher que le Nord. Après analyse des devis, c’est erroné. Le Sud est plus cher que les devis de base du Nord car il n’y existe pas de camps bas de gamme (ou alors pas proposés) et les transferts entre parcs se font en avion. Par contre, le billet sur Dar est 400 à 500 euros moins cher que sur JRO et à prestations de camp identiques, le séjour revient au même prix.

Agences anglaises

Africa Travel Resource  une première impression fantastique avec leur site web qui donne des conseils type « guide du routard » sur un très grand nombre de camps et lodges en Afrique. Vu que leurs commentaires étaient en phase avec mes expériences précédentes sur ce continent et que tous les prix étaient affichés, j’avais même anticipé leur devis ! La plus grande transparence dans les documents remis par e-mail ensuite pour les tarifs des lodges, des 4x4, du guide…. mais rien ne correspondait finalement à ce qui était sur leur site. Leurs explications n’ont pas été satisfaisantes puisqu’il y avait des variations dans les 2 sens. au final, ils ont mis en cause mon anglais et ma « mauvaise » lecture de leurs conditions de vente pour justifier des incompréhensions… moi qui travaille toute la journée en anglais depuis 15 ans, ça m’a fait rire...

       Attention, les moteurs de recherche sont limités à un pool de compagnies. Les tarifications et horaires peuvent varier entre sites proposant la même compagnie ! Par exemple Amadeus nous proposait le KLM pou KIA avec un départ de Paris à 7h20 au tarif de 1052 €, Air France proposait le même vol 20 € plus cher mais pas le vol retour invisible à la date prévue. Le site KLM proposait 1046 €, avec le bon retour mais un aller ne laissant que 50 minutes pour le transfert à Amsterdam  : travaillant dans l’aérien, une connexion passager à moins d’une heure est un challenge, et encore plus pour les bagages, surtout sur un aéroport chargé.

Enseignement : comparer encore comparer !

Par contre au téléphone, KLM a trouvé le même vol que Amadeus à 14 € de plus. On n’est plus à ça près !
Ethiopian : moins chère que les autres , mais l’image (ou l’absence d’image) a joué en leur défaveur. Un a priori peut-être idiot.

Pour le Sud, Swiss propose des bons plans sur Dar mais la connexion à Zurich est courte.  

    Au retour, je ne suis pas embêté de manquer la connexion car il y a des vols toutes les heures vers Paris.  Par contre, à l’aller, je n’ai pas envie de passer 24 heures à attendre le vol suivant pour la Tanzanie (d’ailleurs valable pour n’importe quelles vacances !). 

 

Éric a lui aussi déjà l'expérience de voyages lointains (voir son carnet de voyage au Pérou  sur Nunda). Il vous expose ses réflexions sur deux excellents T.O. 

Texte d'Eric, merci à lui aussi !

Sinon, je voulais apporter ma modeste pierre à l'édifice en te partageant mon expérience de TO... Je trouve en effet qu'il y un absent majeur de la short liste, qui est 

Lors de ma (longue!) quête du "voyage idéal", les deux TO en compétition pour la lutte finale étaient Corto et Bel Africa . Non pas que les autres n'aient pas fait preuve de professionnalisme, mais Corto et Bel Africa sont tous les deux exemplaires de réactivité et de conseils judicieux.

Sur ce point, j'avoue un avantage à Bel Africa pour leur réactivité, l'impartialité de leurs jugements et un autre élément qui peut paraitre anodin mais qui pourtant a eu toute son importance : Bel Africa est un TO Belge basé au Luxembourg, il est donc très facile de les appeler pour discuter, se faire donner des explications, demander des détails, revoir les propositions etc. alors que Corto étant présent en Tanzanie, c'est tout de suite plus compliqué... et surtout plus cher.

Et j'en viens à un élément qui n'est pas mentionné sur ton site qui est le suivant : en effet, il peut paraitre attractif, à première vue, de payer en $ US : à prestations similaires, on se dit qu'on gagne forcément. Dans mon cas précis, j'ai demandé pour Corto et Bel Africa les mêmes prestations (lodges, camp etc) et obtenu un devis qui, facialement était d'environ 300€ moins cher chez Corto (une fois le taux de change appliqué). Or, et là je suis catégorique (j'ai un gros défaut : je suis banquier), tu peux être sûr qu'en t'engageant pour un prix avec Corto, une fois l'opération réalisée par ta banque, le prix va gonfler de façon scandaleuse et au final, les prix seront TOTALEMENT identiques... c'est donc un point sur lequel il faut non pas se méfier mais tout du moins choisir en connaissance de cause. Je te passe les détails des différents frais appliqués par tout établissement bancaire qui se respecte (??) mais in fine, crois-moi, l'argument taux de change est à bannir du raisonnement lorsque l'on choisit un safari...

Enfin, dernier élément, des amis proches sont partis avec Corto l'an dernier et les 2/3 jours qu'ils proposent en général au début en "pays masai" peut en gêner certains (à coup sûr moi si j'avais décidé de partir avec eux) : ces rencontres sont parfois (pas toujours, j'insiste bien) victimes de leurs succès et ont entrainé des comportements des Masais vis à vis des touristes un peu "faussés", manquant d'authenticité, si bien que ce qui pouvait passer comme un "+" du séjour peut s'avérer néfaste au final... encore une fois, un témoignage à prendre avec des pincettes puisque ce sont mes amis qui ont ressenti ça, pas moi...

Bref, tout ça pour dire que Bel Africa mérite, à mon avis, d'être mentionné dans ton super site !!! je serai ravi de te faire mon "feedback" à mon retour début Septembre, histoire de voir si Bel Africa aura réussi à transformer l'essai !

Safari njema! Bon voyage !

Dans les parcs et réserves

Rubondo NP

RUBONDO island np TANZANIERubondo

Le parc national de l'Ile de Rubondo, Rubondo Island National Park, est situé au sud-ouest du lac Victoria dans le golfe Emin Pasha. Créé en 1977 grâce à notre confrère vétérinaire le Dr Bernard Grzimek, qui ne s'est pas contenté de sauver Serengeti et Ngorongoro, c'est bien "plus qu'un paradis aquatique" pour les perches du Nil et autres loutres mangeuses de tilapias, c'est aussi le repaire des guibs harnachés, des sitatungas et d'une foule d'oiseaux.

Lire la suite...

Kilimanjaro NP

Kilimanjaro national park

Kilimanjaro ou Kilimandjaro

Le parc national du mont Kilimandjaro (avec un d avant le j en français, mais pas en anglais), Mount Kilimanjaro National Park, a une vocation trek et hiking bien plus que safari animalier. Plus haut sommet d'Afrique avec ses 5895 m, le Kilimandjaro est situé en Tanzanie, ce qui résulterait d'un cadeau fait au début du vingtième siècle par la Reine Victoria à son petit-fils le Kaiser Guillaume lors de la fixation de la frontière entre le Kenya, colonie anglaise, et le Tanganyika, colonie allemande, ancêtre de la Tanzanie.

Lire la suite...

Gombe NP

Gombe chimpanzéGombe

Le parc national des torrents de Gombe est le plus petit parc tanzanien avec seulement 56 km² mais est mondialement connu grâce à Jane Goodall et à son institut, et à ses amis chimpanzés qu'elle étudie depuis plus de quarante ans.

Lire la suite...

Selous GR

Selous Game Reserve

Plus grand que la Suisse avec 54 600 km², deux fois plus grand que le Danemark, le Selous Game Reserve, la Réserve de gibier du Selous (je préfèrerais le terme de Réserve de faune du Selous mais c'est souvent traduit en français par Réserve de chasse du Selous...) doit son nom à Frederick Courteney Selous (31.12.1851-04.01.1917), chasseur et guide réputé, héros britannique tué au Tanganyika pendant la Grande Guerre.

Lire la suite...

Arusha NP

arusha nationaL parkArusha National Park

Tout petit (à l'échelle tanzanienne) avec seulement 137 km² initialement, l'Arusha National Park a vu sa surface portée à 542 km2. La Réserve forestière du Mont Meru à l'ouest et le cratère de Ngurdoto à l'est lui ont en effet été annexés. Un des grands avantages du parc est sa position géographique toute proche d'Arusha, la ville des safaris, à 32 km soit moins d'une heure en voiture, du Kilimanjaro International Airport, et de Moshi, la ville du Kilimanjaro.

Lire la suite...